Moi qui me croyais unique…

En furetant mon nez sur des blogs de… sacs, qu’ai-je vu ?
Que le Paddington a été comme le premier des itbags (du moins de ceux qui ont suscité l’utilisation de ce terme, « itbag »). Je sais, il y a bien eu le Kelly, le Birkin, le 2.55 et ces filles-là le savaient sûrement. Mais pour les bagsnob gals, le Paddington de Chloé a été le premier itbag. Celui qui a rendu dingues toutes les filles de la terre. Dont moi! Moi qui me croyais unique…

A l'origine de mon activité de bag designing

Justement, ce modèle (et la bête de cuir en noir, objet d’un autre post) a été celui qui m’a fait aimer les sacs.
Avant lui, j’en acheté plusieurs pour aller avec mes tenues, qui décontractée, qui plus classique, qui sophistiquée…

Avec le Paddington de Chloé, l’intérêt pour ce sac était devenu réellement « pour » le sac en particulier. Plus dans l’optique de le coordonner avec une tenue. Non, justement, pour aller avec rien. Juste lui. Juste sa beauté, que des millions de filles ont tant convoitée.
Et que seules une poignée de veinardes ont pu acheter (faute de budget, en tout cas pour moi).

A la place, j’ai acheté un modèle d’un genre similaire chez Zara (port: saignée du coude). C’était il y a 5 ans déjà. Même ce modèle a été peu porté, plutôt entretenu et conservé. Il a même déjà vu le cordonnier, pour un traitement à la graisse de cheval.

Comments
2 Responses to “Moi qui me croyais unique…”
  1. missyou dit :

    wahou j’adore ce sac ! Où puis-je le trouver quel est son prix…. ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :