Vita malagasy… et pas encore miennes!

Etais en train de me balader dans Isoraka quand je tombais en arrêt devant cette perle dans la vitrine d’un magasin. Belle! J’adore le coussinet fin. Promesse d’un confort pour affronter la chaleur estivale à venir. Puis me vint tout d’un coup la vue de mon porte-monnaie qui s’aplatit à vue d’oeil. Il est vrai que la petite balade venait juste après ma virée shopping au marché des artisans.

Ai trouvé plusieurs raisons de ne pas acheter cette paire. Tel ce record bizarre de non-achat de chaussures en 5 ans, excepté la paire de tennis et les flip-flops (ou scoubidous comme on les surnomme sur cette île). Ha!… j’ai essayé de résister à la tentation. Mais à y regarder de plus près, je les trouvais exceptionnelles: comme coloriées au tag! Pas taggées avec des lettres mais comme si on a appliquées une coloration à la bombe.

Des compensés en croco bien gasy... deviendront-ils miens un jour ?

Et par-dessus tout, des compensés croco parmi les créations vita malagasy, c’est rare.

Et j’ai besoin de compensés élégants pour aller avec mes pantalons en lin. Aussi, cette voluptueuse silhouette impose une hauteur qui la flatte. Sandales plates: on en trouve partout et à tout les prix. Mais, une paire de compensés! Enfin, trouvé encore plus de raisons pour les acheter…

Hélas, c’était sans compter sur un souci bien connu des filles au grands pieds d’ici… Comme avec toutes ce créations de chaussures vita malagasy, ils ne font pas ma pointure (un grand 41). chaque fois que je demande si la paire existe dans ma pointure, on répond toujours par la même rengaine « Nous n’en faisons pas mais on peut faire du sur-mesure pour vous! »

Cependant, je n’ai pas comme habitude de passer commande car jamais sûre du résultat. Pas sûre qu’ils reproduisent la qualité, le design, les détails vus sur le modèle en vitrine.

Grosse déception. Ainsi, pour ne pas acheter ce vrai bijou (oui, je trouve! cette ligne, ce croco fin), il existait un autre élément de dissuasion plus fort que la vue du porte-monnaie qui s’aplatit.

La locavore en herbe que je suis est contrainte d’acheter des chaussures importées, alors.

Maintenant pour ceux et celles familières à un certain programme télé, regardez! Le nom de la boutique où j’ai trouvé ces merveilles.

Chouchou & Loulou... qui du copyright pour porter ce nom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :